Toulouse : Blocage des accès à l’aéroport et du tram en soutien à la ZAD

Indy Nantes / lundi 11 janvier 2016

Le 13 janvier aura lieu à Nantes un des procès des habitant.e.s de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, qui se soldera sûrement par une décision d’expulsion accompagnée d’astreintes journalières. C’est quotidiennement que les locataires, squatteuses, rroms, personnes sans-papiers et autres subissent cette violence de l’état par l’intermédiaire de ses juges, ses flics et ses huissier.e.s qui décident de qui doit vivre où et comment.

Le samedi 9 janvier 2016 à 9h, la bretelle autoroutière d’accès à l’aéroport de Toulouse ainsi que le Tram ont donc été bloqués à l’aide de barricades enflammées. Deux lignes de Tramway ont été fermées sur tout Toulouse pendant une heure.

Tant que continueront ces expulsions, tant qu’existera ce monde de merde, nous resterons déterminé.e.s à nous en prendre à l’incessant flux de marchandises, passager.e.s et travailleureuses indispensables au bon fonctionnement du capitalisme, et ceci malgré l’état d’urgence.

Y a pas d’fumée sans pneu !

[in english][in italiano][Auf Deutsch]

————–

Arret du tramway : une action des activistes anti Notre-Dames-des-Landes

La Depeche / samedi 9 janvier 2016

Les perturbations ce matin entre 9h15 et 9h45 sur la ligne du tramway, à Toulouse, sont liées à des actions d’individus qui s’opposent à la création d’un nouvel aéroport à… Nantes, sur le site de Notre-Dames-des-Landes.

Des palettes ont été enflammées sur les voies quartier Saint-Michel mais également à Ancely et Blagnac. Un feu de bois a également été « dressé » sur l’échangeur de Saint-Martin-du-Touch, en direction de l’aéroport. L’échangeur a été fermé le temps que les pompiers dégagent les voies.

Des témoins ont parlé d’individus encagoulés. Une banderole contre le projet d’aéroport nantais a également été déployée au-dessus de la voie rapide qui conduit vers l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Aucun suspect n’a été interpellé. L’hélicoptère de la gendarmerie a été mis en alerte et a survolé le centre de Toulouse à plusieurs reprises ce matin pour tenter de repérer les fauteurs de trouble mais ces derniers ont rapidement disparu.

This entry was posted in Gentrification toi-même !, Les affameurs and tagged , , , . Bookmark the permalink.