Belfort : Le feu à la porte des esclavagistes

L’Est Républicain / mercredi 11 novembre 2015

Belfort pole emploiLa porte électrique de l’agence Pôle Emploi de la rue de Madrid ne fonctionnait plus, hier. Elle a été dégradée par un incendie pendant la nuit de lundi à mardi. Durant la nuit, un ou plusieurs individus ont pris soin de pousser un conteneur à ordure contre la porte puis il(s) l’a (ou l’ont) embrasé. Prenant de la vigueur, le feu a fait voler en éclat un des deux panneaux vitré de la porte et a brisé le second. L’intervention rapide des pompiers de Belfort-Sud a évité que le feu ne provoque d’autres dégradations.

Ce n’est pas la première fois que des incendies volontaires causent des dégâts à l’agence Pôle Emploi. Après de multiples dégradations sur les portes avant et arrières et l’incendie d’une voiture sur le parking attenant, la préfecture avait demandé à la Ville de Belfort d’installer une caméra mobile de vidéosurveillance dans la rue de Lisbonne. Aujourd’hui, la Ville entend renforcer le dispositif de vidéoprotection. Avant la fin décembre, trois caméras fixes seront installées près du 4 rue de Prague, rue Marchal près du lycée Follereau et place de l’Europe. Depuis l’annonce de leur implantation, les détériorations par incendie tendent à se multiplier dans le quartier des Résidences-Bellevue.

This entry was posted in Contre le Travail and tagged . Bookmark the permalink.