Palaiseau (Essonne) : ils se font la belle du CRA

Le Parisien / mercredi 1 juillet 2015

palaiseauIls ont joué la fille de l’air comme dans les plus grands films d’action. Cinq hommes d’origine étrangère et en situation illégale sur le territoire français se sont évadés du centre de rétention administrative (CRA) de Palaiseau dans la nuit de mardi à mercredi. Quatre d’entre eux ont été arrêtés, mais un Tunisien est toujours recherché. Il est un peu plus de quatre heures quand l’alerte est donnée. Cinq retenus ont filé à l’anglaise. Pour cela, ils ont scié puis descellé un barreau d’une de leurs cellules situées au 1er étage de ce bâtiment qui en compte une vingtaine et dont la cour extérieure est surplombée d’un filet de sécurité. Lors de précédentes tentatives, des retenus avaient sauté et s’étaient blessés. Cette fois, les fugitifs ont noué leurs draps pour en faire une corde qu’ils ont attachée à l’un des barreaux et ils sont arrivés sans encombre au sol. Là, ils ont découpé un grillage, avant de filer dans la nature. Mais les effectifs du commissariat de Palaiseau appelés en renfort des effectifs de la police aux frontières (PAF) responsables du site sont parvenus à en retrouver quatre sur cinq retenus et à les interpeller.

Les évadés arrêtés se sont rebellés et ont blessé légèrement deux fonctionnaires. « Il y a un réel manque d’effectif sur cette structure, dénonce le syndicat de police Alliance. Et ce constat vaut pour l’ensemble des centres de rétention administrative d’Ile-de-France. L’administration doit se rendre compte de la situation d’urgence au sein de ces services spécifiques, au bord de l’implosion. »

This entry was posted in Anticarcéral, Contre les frontières and tagged , , , . Bookmark the permalink.