Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) : Commissariat harcelé par des caillassages

Leparisien / mardi 28 avril 2015

Des pierres et du verre ont été jetés contre les vitres du commissariat vendredi et dimanche soir. En novembre 2013, c’était des bouteilles d’acide chlorhydrique.

Qui ne veut aux policiers du commissariat de Boissy-Saint-Léger ? Ou est-ce la période de vacances qui est propice aux dérapages d’adolescents désœuvrés ? Toujours est-il que le week-end a été mouvementé pour les forces de l’ordre dans la ville. Vendredi, peu avant 22 heures, certains ont entendu des bruits suspects provenant de l’extérieur : des projectiles avaient été jetés sur la vitre de l’accueil du commissariat de la rue Jacques-Prévert, en lisière du quartier de la Haie-Griselle.

Au pied de la vitre, des morceaux de verre et des pierres. Un peu plus loin, un groupe de personnes s’éloigne en courant vers la place du Forum. Même scénario dimanche soir, à la même heure. Cette fois, un dispositif est mis en place dans le quartier. Alors qu’ils se trouvent près d’un buisson, deux policiers sont pris à partie et des objets sont jetés en leur direction.

Trois personnes ont été interpellées durant le week-end, mais tous avaient été relâchés hier soir. « Il n’y a pas de réaction à la suite de ces caillassages ! Ça s’est déjà produit par le passé, avec des bombes artisanales balancées, et ça continue, s’indigne un policier. On travaille comme des fous, encore plus depuis Vigipirate, mais nous n’avons pas de moyens. »

En novembre 2013, le même lieu avait été la cible de projectiles d’un autre genre : des bouteilles d’acide chlorhydrique avaient été lancées contre le commissariat.

This entry was posted in ACAB and tagged , , . Bookmark the permalink.