Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne) : Les caméras à la meuleuse

Le Parisien / jeudi 12 mars 2015

[…] Le bailleur social OPH 77 espérait hier une sanction exemplaire à l’issue du jugement en comparution immédiate de cinq jeunes de Savigny-le-Temple, au tribunal correctionnel de Melun. Agés de 20 et 22 ans, ils ont été interpellés mardi car la justice les suspecte d’avoir vandalisé vingt-deux caméras de surveillance des parkings souterrains des immeubles de l’OPH 77 situés du 1 au 15, avenue du Clocher à Savigny-le-Temple, en pleine zone de sécurité prioritaire (ZSP). Des faits qui remontent au 28 octobre. Munis d’une meuleuse, un groupe de dix jeunes a découpé les caméras installées récemment. Ils en ont détruit certaines et en ont volé d’autres.


Au total, un préjudice estimé à 26 352 € pour le bailleur. Ce dernier venait de les faire poser afin de sécuriser les lieux et les remettre en location auprès des habitants. « Ces parkings étaient régulièrement squattés, vandalisés, fermés », témoigne l’OPH 77, qui décrit une rue « très compliquée » côté sécurité.

Comme les caméras venaient d’être installées depuis quelques semaines, « les auteurs ont pensé qu’elles n’étaient pas encore en service ». « Alors ils y sont allés sans cagoules, équipés d’une meuleuse dont on voit même des étincelles sur la vidéo lorsqu’ils s’attaquaient aux caméras », poursuit le bailleur. « Les images ont permis d’identifier facilement cinq personnes sur le groupe de dix », précise une source proche de l’enquête.

Problème au tribunal, hier : la vidéo restait introuvable dans la soirée. Impossible donc pour les accusés de s’y reconnaître. Certains ont tout de même admis avoir été dans le parking « pour voir les travaux » et même avoir manipulé les caméras « alors qu’elles étaient au sol ».

L’avenue du Clocher pose souvent des problèmes de sécurité pour l’OPH 77 : « Nos travaux de résidentialisation du site y ont pris un an de retard à cause du vandalisme contre nos ouvriers. Mais on ne lâche pas, assure un responsable. Pas question de renoncer. Les résidents ont droit à leurs parkings. Nous allons continuer de les remettre en état puis les relouer aux habitants. »

Dans la résidence Le Clocher, l’OPH 77 a tout de même réussi à améliorer plusieurs points : installation de portillons à badge pour filtrer l’accès aux immeubles, pose de clôtures…

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , . Bookmark the permalink.