Nangis (Seine-et-Marne) : Des gendarmes mal inspirés…

Le parisien / jeudi 20 novembre 2014

Chaude interpellation ce jeudi après-midi dans le centre-ville de Nangis. Les gendarmes locaux ont dû appeler en renfort leurs collègues du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (Psig), ainsi que la police municipale, pour arriver à arrêter un homme âgé d’une trentaine d’années, défendu par une quinzaine d’individus menaçants. En tout, ils étaient près d’une vingtaine de militaires sur place.  Tout commence près d’un bar de la place Dupont-Perrot, quand deux militaires veulent contrôler le trentenaire en question. C’est alors qu’il tente de s’enfuir à pied. Il trouve refuge dans un restaurant de la rue du général Leclerc, où il est défendu par une quinzaine d’individus qui veulent en découdre avec les forces de l’ordre pour le libérer. Des sapeurs-pompiers viennent alors prêter main-forte aux militaires et policiers municipaux pour neutraliser leurs agresseurs. Le trentenaire a été placé en garde à vue. Deux gendarmes, légèrement blessés – l’un d’eux aurait été mordu dans l’affrontement – ont été transportés à l’hôpital de Provins. La rue du général Leclerc, l’artère principale de la ville, a été coupée durant une heure sous les yeux médusés des riverains et des commerçants.

This entry was posted in ACAB and tagged , . Bookmark the permalink.