Givors/Mions/Grigny : Halloween émeutier ?

le progrès / samedi 1 et dimanche 2 novembre 2014

Givors halloween 2014La ville de Givors a connu des tensions urbaines, dans la soirée de vendredi. Plusieurs incendies criminels se sont déclarés à partir de 19 heures environ, visiblement allumés par des groupes de jeunes gens mobiles et déterminés. Une façon douteuse de marquer Halloween ? Une dizaine de feux de poubelles ont éclaté en une heure. Des incidents qui ont donné lieu à une interpellation. Un peu plus tard dans la soirée, quatre voitures ont à leur tour été incendiées et détruites. Les sapeurs-pompiers sont intervenus à chaque fois. Ils ont essuyé des jets de pierres, rue Casanova. Ces dégradations et ces violences ont produit une forte impression. Des habitants ont eu l’impression de « scènes d’émeutes » selon l’expression de leur témoignage. « On ne voit personne arriver », a déploré un habitant qui voyait une voiture brûler devant chez lui. En réalité, des forces de l’ordre se sont déployées. Plusieurs dizaines de policiers de la compagnie départementale d’intervention et de la brigade anticriminalité ont géré les groupes hostiles. Les incidents se sont répétés dans le centre-ville, puis dans les quartiers des Vernes et des Plaines. Dans certaines rues, des malfaiteurs ont neutralisé l’éclairage public en arrachant des fils, ce qui a poussé les services municipaux à intervenir. Un caillassage de bus s’est aussi produit à Grigny. Peu avant minuit, la situation semblait se calmer.

Mions halloween 2014Mions. Des perturbateurs ont sévi, vendredi soir, en différents endroits de la commune. A la mairie, on avait pourtant doublé les effectifs de policiers municipaux. Halloween représente une fête pour les enfants. Malheureusement, vendredi, la soirée a été gâchée par des incidents et des dégradations. Dès la fin de l’après-midi, des bus ont été la cible de jets d’œufs. A 20 h 30, une barricade a été dressée avec des poubelles et des barrières sur la route, au niveau de la halle Louis-Miachon. Tout au long de la soirée, des groupes de jeunes avec des masques (pour certains de clown) ont insulté et pris pour cible les forces de l’ordre avec des œufs et autres projectiles alimentaires. Vers 23 h 30, un groupe de 30 à 40 jeunes rassemblés au parc Théodore-Monod a troublé la tranquillité publique, bruits, insultes, pétards… La police municipale a demandé aux mineurs de moins de 13 ans de rentrer chez eux et aux autres de se disperser. Un peu avant minuit, des individus ne voulant pas obéir s’en sont pris à la police, le ton est rapidement monté, des cailloux ont été jetés en direction des policiers et de l’adjoint au maire en charge de la sécurité, Mickaël Paccaud, qui s’était rendu sur place. Un projectile a atteint un véhicule de police et un autre un véhicule en stationnement. Beaucoup d’immondices jonchaient le sol dans le parc, des piquets avaient été déterrés… La gendarmerie est venue en renfort de la police municipale avec un nombre important de militaires. Au cabinet du maire, on indique : « On s’attendait à une nuit mouvementée et on avait donc anticipé cette soirée, en doublant les effectifs de policiers municipaux, mais sans penser que cela pouvait dégénérer à ce point. Ces actes nous renforcent dans notre volonté de développer la police municipale au service de la sécurité des Miolands. »

This entry was posted in ACAB, Antiélectoral and tagged , , , . Bookmark the permalink.