Calais : Les flics ne sont pas la bienvenue

La Voix du Nord  / dimanche 16 mars 2014

Quatre Calaisiens ont été placés en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche après s’en être pris à des officiers de la brigade anti-criminalité dans le quartier du Beau-Marais.

Il est 23 h quand une patrouille passe devant un immeuble rue Paul-Gauguin. Installés au pied d’un immeuble, quatre hommes profèrent des insultes sur son passage. Les agents s’arrêtent pour aller à la rencontre des individus. C’est alors que le plus âgé des quatre, 51 ans, se saisit d’une barre de fer et se montre menaçant pour dissuader la police d’approcher. Il se précipite ensuite dans une cave d’immeuble devant laquelle les trois autres, âgés entre 20 et 24 ans, font barrage pour empêcher les forces de l’ordre d’entrer. Dans la foulée, l’homme resurgit armé d’un couteau et menace verbalement et physiquement les agents.

Ces derniers reçoivent rapidement le renfort d’environ une dizaine de fonctionnaires de police et une dizaine de CRS pour éviter que la situation ne dégénère. Dans le quartier, la venue des renforts ne passe pas inaperçue et plusieurs riverains viennent observer la situation. Le climat est un peu tendu, des insultes fusent, quelques jets de projectiles également. Trois quarts d’heures après le début de l’intervention, les forces de police parviendront finalement à déloger de la cave les quatre individus avec l’usage de gaz lacrymogène et de matraques de défense. Alcoolisés au moment des faits, les quatre Calaisiens, qui appartiennent à la même famille, ont été placés en garde à vue pour violences avec arme sur des fonctionnaires de police, outrage et rébellion. Deux d’entre eux sont largement connus des services de police, les deux autres un peu moins. Ils étaient toujours entendus ce dimanche. Les policiers menacés ont porté plainte.

This entry was posted in ACAB and tagged , . Bookmark the permalink.