Vire et Flers : Comment arrêter la circulation ferroviaire

La Manche Libre / lundi 31 mai 2021

Vendredi 28 mai, dans la soirée, près de 800 personnes se sont retrouvées à l’arrêt dans leur train, entre Vire et Flers. A l’origine de l’incident, des câbles d’alimentation arrachés sur quatre passages à niveau. SNCF Réseau, filiale de la SNCF chargée de l’entretien des réseaux ferroviaires, a déposé plainte lundi 31 mai.

Vendredi 28 mai, vers 19 heures, cinq trains de la ligne Paris-Granville avec environ 800 passagers à bord ont dû s’arrêter sur les rails. En cause, « des dérangements sur quatre passages à niveau distincts entre Vire et Flers », nous informe la SNCF. « Les équipes techniques, rapidement sur les lieux, ont découvert que des câbles d’alimentation avaient été arrachés. » L’acte « isolé et pas courant » selon la SNCF est sans aucun doute « une dégradation volontaire et un acte de malveillance » pour lesquels SNCF Réseau, filiale chargée de la gestion des infrastructures ferroviaires, a déposé plainte lundi 31 mai. Vols de matériaux ? Volonté de nuire ? L’enquête devra déterminer les raisons et les responsable de l’incident.

La circulation a repris sur les rails dans la soirée de vendredi, à partir de 23 heures. « Les équipes techniques sont restées sur le qui-vive ce week-end », indique la SNCF. Un Paris-Granville a eu près de deux heures de retard, et un Granville-Argentan près de quatre. Neuf cars ont été affrétés par la SNCF pour prendre en charge les voyageurs, également ravitaillés en eau. Certains passagers, dans des trains inaccessibles en cars, ont dû attendre le redémarrage de la ligne.

Ce contenu a été publié dans Bloquer les flux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.