Bouguenais (Loire-Atlantique) : Contre la maire et ses caméras

Ouest-France / lundi 8 février 2021

Des tags anti-police, anti-gendarmes et anti-prêtres avaient déjà fleuri en mars dernier, au premier confinement, sur un mur de l’église du bourg de Bouguenais, ainsi que sur des bâtiments publics et privés, semant la consternation dans la population. Des vitrines de commerçants avaient également été brisées, des voitures brûlées. Plus récemment, le week-end du 30 janvier, des projectiles ont atterri sur les portes de la mairie et du CCAS (centre communal d’action sociale) de Bouguenais.

Des tags insultants sont apparus de nouveau dans le bourg le week-end dernier. Ils ne visent plus seulement les forces de l’ordre ou la justice, ils désignent également Sandra Impériale, maire DVD de la commune, ainsi que sa politique. Plusieurs tags font référence au volet sécuritaire que la nouvelle maire veut renforcer : des caméras de surveillance vont notamment être installées dans la commune. […]

Une nouvelle plainte a été déposée par la municipalité, ce lundi 8 février. « Les tags n’ont pas été effacés car l’enquête est en cours », tient à préciser la maire.

This entry was posted in Anti-caméras, Collectivités territoriales and tagged , , . Bookmark the permalink.