Thessalonique (Grèce) : Verdict du procès contre les anarchistes G. Dimitrakis, K. Sakkas et D. Syrianou

Act for freedom now! / mardi 6 octobre 2020

Giannis Dimitrakis a été condamné a 11 ans et demi sans circonstances atténuantes, pour braquage, possession d’une arme et utilisation d’un faux document.
Kostas Sakkas, accusé des mêmes délits, a été condamné à 7 ans et 10 mois.
Cependant, les deux ont été acquittés des accusations des résistance et de possession de drogue, que les les flics avaient inclus dans le dossier…
La compagnonne anarchiste Dimitra Syrianou, coïnculpée, a été condamnée à deux ans d’emprisonnement, avec un sursis de la durée de trois ans, pour complicité simple dans le braquage, et a été relâchée.

Anarchistes d’Act for freedom now!

Les adresses pour écrire aux compas :

Giannis Dimitrakis
Sofronistiko Katastima Domokou
T. K. 35010, Domokos, Fthiotida — Greece

Kostas Sakkas
Dikastiki Fylaki Koridallou, A. Pteriga
T. K. 18110, Korydallos, Athens — Greece

*****

Thessalonique (Grèce) : Rassemblement solidaires pour les compas G. Dimitrakis, K. Sakkas et D. Syrianou

Act for freedom now! / mardi 6 octobre 2020

Le 12 juin 2019, à Thessalonique, les anarchistes Giannis Dimitrakis et Kostas Sakkas sont arrêtés lorsque ils essaient d’exproprier les transporteurs de fonds chargés d’approvisionner un distributeurs automatiques de billets. Une heure plus tard, l’anarchiste Dimitra Syrianou est arrêté pour la même affaire.

Le parcours de lutte de nos 3 compas, un parcours constant d’action au sein du mouvement et de résistance, est marqué par le choix d’un conflit corps à corps avec l’État, mais aussi par le prix de la répression extrême que, pour cela, elle/ils ont subie. Emprisonnement, blessures par balles, torture, émeutes dans les prisons, grèves de la faim, clandestinité, mandats d’arrestations, de nouveau arrestations et emprisonnements.

Le 16 septembre, nos 3 compas [ont été] jugé.e.s pour ce qu’ils/elle sont.
C’est-à-dire, une partie de notre monde, contre le monde barbare de l’exploitation de classe,
de la violence et de l’injustice.

La solidarité est notre arme

Liberté pour les compas K. Sakkas et G. Dimitrakis
Solidarité avec la compagnonne D. Syrianou
Rassemblement de solidarité au tribunalde Thessalonique

Mercredi 16 septembre à 9 heures.

Compas

This entry was posted in International, Nique la justice and tagged , , , , . Bookmark the permalink.