Hanovre (Allemagne) : Attaque d’un poste de police

Barrikade.info / dimanche 26 juillet 2020

Dans la nuit du 26 juillet, nous avons attaqué le poste de police de Hanovre Davenstedt. Nous avons brisé leurs fenêtres et peinturluré leur façade avec du bitume.

Cet acte veut montrer la haine et le mépris que nous ressentons à l’égard de la police.

La raison de cela ne sont pas seulement les meurtres racistes (d’Oury Jalloh, Halim Dener, Yaya Jabbi, Aman Alizada…), la raison de cela ne sont pas seulement les réseaux de droite, comme on a pu le voir avec le NSU 2.0 [Nationalsozialistischer Untegrund, un réseau néo-nazi au sein de la police du Land Hesse ; NdAtt.] au sein de la police de Hesse, la raison n’en est pas seulement le profilage racial ou le harcèlement quotidien des sans-abri ou des personnes qui, d’une manière ou d’une autre, tombent entre les mailles du filet.

La raison est que la police fait simplement son travail : faire appliquer les lois qui soutiennent le monde de la domination. Que ce soit pour la défense des biens ou pour l’exécution de lois racistes. La violence que les flics utilisent dans ce processus n’est même pas formellement déguisée. Ils ont le monopole de la force dans un État fondé sur des principes patriarcaux, qui soutient l’exploitation capitaliste et perpétue les continuités coloniales.

Nous voulons une vie libre pour tou.te.s ! Une vie sans État, sans sexisme, sans capitalisme et sans racisme. Une vie sans destruction de la nature et sans prisons, ni flics.

Nous sommes heureux que le prisonnier révolté Hülya soit à nouveau sorti de prison et nous sommes avec nos pensées, à côté des compas de la Parkbank, deux desquels sont en détention préventive depuis plus d’un an. Les trois sont accusés de planifier des actions militantes dans le cadre de la lutte contre la gentrification.
Salutations et une accolade.

Bonheur et liberté pour tou.te.s !

This entry was posted in ACAB, International and tagged , , , . Bookmark the permalink.