Massy (Essonne) : Un petit coup de pince et le téléphone ne sonne plus au comico, à la mairie…

Le Parisien / vendredi 10 avril 2020

Il aura suffi d’un acte de vandalisme infime pour toucher près de 1300 foyers. Dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d’une tentative de vol de câbles, prisés pour leur cuivre, sept d’entre eux ont été sectionnés à Massy. L’acte de malveillance a provoqué une interruption nette du réseau Internet chez plus d’un millier de foyers. En plein confinement. Parmi les clients atteints, le commissariat de Massy, les mairies de Massy et de Wissous, des banques, des entreprises ainsi qu’un cabinet médical. « Grâce à l’utilisation d’une procédure de secours, cela n’impacte pas l’activité du commissariat », précise une source policière. Sur les 1300 lignes, 700 appartiennent à Orange (450 sur Massy et 250 sur Wissous) et 600 à des opérateurs tiers, indique le groupe Orange.

Près de 1 500 mètres de câbles sectionnés sont donc à changer. Les techniciens Orange, secondés par un sous-traitant, s’y activent ce vendredi.
« Les clients prioritaires seront réparés en provisoire dans le courant de la soirée, les travaux se poursuivront tout le week-end pour un rétablissement prévu mercredi prochain, voire plus tôt », espère le groupe Orange.
Outre cette tentative, un vol de câbles a eu lieu cette semaine, pour lequel Orange a déposé plainte. L’Essonne ne serait pas un cas isolé. Depuis quelques semaines, et dans l’ensemble des régions, « de nombreux actes de vandalismes » ont été recensés contre des infrastructures du même opérateur.

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , . Bookmark the permalink.