Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) : Si on secoue assez fort…

La Nouvelle République / mardi 22 octobre 2019

Tension toujours, dans le quartier de La Rabière à Joué-lès-Tours, et depuis quelque temps, plus précisément à proximité de Bulle d’O, et de la station de tram éponyme.  Cette fois, c’est le mât situé face à l’entrée de la piscine qui était visé. Et pour cause. Des caméras y sont arrimées.
Lundi, il était 21h quand une quinzaine de jeunes s’en est prise au mât, le faisant tomber au sol. Une dégradation à laquelle les opérateurs du centre de supervision urbain (CSU) ont assisté en direct puisqu’ils ont accès aux images.

Les policiers sont rapidement intervenus. Ils ont été pris à partie et ont été la cible de jets de pierre.  Aucun fonctionnaire n’a été blessé, aucun véhicule dégradé. Les forces de police ont effectué un tir de lanceur 40 afin de disperser les jeunes. Aucune interpellation n’a eu lieu. Le mât a été enlevé ce mardi. […]

Selon France Bleu, même date, « Des riverains évoquent une trentaine de jeunes qui se sont attaqués à ce poteau pour le faire tomber, en le secouant violemment« 

This entry was posted in Anti-caméras, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , . Bookmark the permalink.