Quelque part : feu au notarial office

Indymedia Nantes / mercredi 9 octobre 2019

Dans une périphérie urbanisée laide et quelconque se tient un volume lisse. Devant une pelouse vert plastique pousse sous arrosage automatique. Accrochés aux murs, les yeux scrutateurs des caméras se devinent. En limite de parcelle, des clôtures blanches hérissent leurs pics. A l’intérieur, comptables, avocates et notaires pianotent nerveusement sur leurs ordinateurs. Connivence en open space. Judiciarisation des existences. population prostrée entre le préscrit et le proscrit.

La colère pulse en nos chairs une vengeance claire. On mène une humble geurre sous le signe d’un spleen incendiaire. Au confort des vallées viciées par le droit, la morale, les rôles et les normes on préfère le vertige des précipices. Et cette nuit on fonce foutre le feu au notarial office.

PS: on a pas su, hélas, offrir assez d’accès à l’oxygène. Le feu ne fut qu’éphémère

This entry was posted in Les affameurs and tagged . Bookmark the permalink.