Angers : L’hostilité envers le maton, à l’extérieur des murs

Les Nouvelles de Sable / mercredi 6 mars 2019

Vers 3 h mercredi 6 mars 2019, huit voitures ont été dégradées dont deux incendiées devant la prison d’Angers (Maine-et-Loire). Les véhicules étaient stationnés devant le mur d’enceinte de la prison. A Angers, ces dégradations de véhicules, dont certains appartenant aux membres du personnel, n’étonnent Anthony Klingler secrétaire de l’UFAP (Union fédérale autonome pénitentiaire) à Angers. « Ce n’est pas la première fois que ça arrive ».

[Les journaflics font un parallèle gratuit avec les matons blessés par un illuminé à Condé-sur-Sarthe, histoire de faire pleurer dans les chaumières; NdAtt.]
C’est arrivé à Angers il y a quelques mois. Un surveillant a été égorgé à la prison. Tout ça, ce ne sont pas des choses qui doivent arriver ». Le représentant syndical poursuit « L’an dernier, après des négociations, nous avons obtenu au niveau national que les agents soient équipés de protections pare-balles et anti armes blanches. On ne les a toujours pas ».
A Angers, les surveillants pénitentiaires devraient bloquer la prison jeudi 7 mars.

extrait de Ouest France / mercredi 6 mars 2019

[…] Cinq voitures seraient complètement détruites, trois autres en partie dégradées. Ce mercredi matin 6 mars, les enquêteurs de la police technique et scientifique étaient sur place pour relever les traces. Sachant que les caméras sont nombreuses sur les murs d’enceinte de la maison d’arrêt. On ne sait pas encore si plusieurs foyers ont été allumés, les flammes s’étant propagées entre les véhicules. […]

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , . Bookmark the permalink.