Yonne : Du rififi la nuit de Noël

L’Yonne Républicaine / mardi 25 décembre 2018

Sapeurs-pompiers et forces de l’ordre sont intervenus dans le courant de ces dernières heures, suite à des départs de feu dans plusieurs villes de l’Yonne. C’est à Tonnerre que les actes ont été les plus conséquents. Plusieurs faits de violences urbaines ont été constatés, dans le courant de la nuit de lundi à mardi. À l’heure du réveillon, plusieurs feux et dégradations ont ainsi été déplorés dans l’enceinte de la cité.

Les militaires de la gendarmerie ont été sollicités pour des incendies, qui ont été maîtrisés par les sapeurs-pompiers. Des feux de détritus d’une part, notamment à proximité du lycée Chevalier-d’Éon et de la rue Saint-Pierre.
Dans le deuxième cas, les faits ont nécessité l’évacuation temporaire d’un homme qui habitait au-dessus du lieu où s’est déclaré un feu de poubelles, son appartement ayant été investi par les fumées. Un véhicule de service appartenant au lycée polyvalent a également fini calciné. Parallèlement, des dégradations ont été commises à l’encontre de plusieurs vitrines, notamment vers l’hôtel de ville, ainsi que sur les vitres de la porte d’entrée de la salle polyvalente.

Ailleurs dans le département, c’est à Sens, aux environs de 20 heures ce lundi, que s’est déclaré le premier incendie. Les forces de l’ordre ont retrouvé un véhicule embrasé sur l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny.

Puis, dans la nuit de lundi à mardi, deux incendies ont été constatés à Auxerre. L’un d’eux dans le quartier Saint-Siméon, allée des Palmes. C’est également une voiture qui a brûlé. Du côté de l’enseigne Leclerc drive, des palettes ont été retrouvées en feu sur le parking, les flammes léchant un véhicule garé à proximité.

 

This entry was posted in Antiélectoral, Brûle ton école and tagged , , , . Bookmark the permalink.