Reims : Pendant que les élus ont le dos tourné…

Sans Attendre Demain / vendredi 5 octobre 2018

Le 3 octobre 2018 à Reims, pendant que le maire Arnaud Robinet et ses sous-fifres s’évertuaient à vendre leurs bonnes actions au cours d’une réunion de quartier, des inconnus leur exprimaient à l’extérieur ce qu’ils en pensent de la meilleure des manières qui soit : non pas à travers le dialogue citoyen entre dirigeants et dirigés, mais à travers l’action directe. La voiture de fonction du maire a ainsi eu son pare-brise brisé, tandis que le véhicule de la direction de la démocratie locale (tout un programme) a eu ses pneus crevés.

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.