Brest : Stop au massacre des animaux

Le Télégramme / mercredi 3 octobre 2018

La boucherie Merrien

Deux boucheries du centre-ville de Brest ont été prises pour cible dans la nuit. Sur la façade de ces commerces, deux inscriptions ont été taguées, et les vitres endommagées. Trois plaintes ont été déposées.
Dans l’esprit des commerçants concernés (les boucheries Merrien et Meat Couture, situées dans les nouvelles halles Saint-Louis), il fait peu de doute que ces dégradations sont l’œuvre de militants vegans. « Stop au massacre des animaux » et « stop au spécisme » pouvait-on ainsi lire sur la devanture des commerces ciblés. Des dégradations qui s’accompagnent de gros impacts de pierres jetées sur les vitrines.

Pas content…

« Ils ont complètement craqué… », a réagi Andriy Maximov, créateur de Meat Couture. « C’est la deuxième fois qu’une de mes boutiques fait l’objet d’une attaque comme celle-ci. C’est toujours aussi déplaisant… », poursuit celui dont l’autre commerce, situé à Recouvrance, avait été tagué d’un pochoir avant l’été. […]
Les deux artisans ont déposé plainte, ainsi que la mairie, propriétaire des murs des Halles Saint-Louis.

…et pour cause !

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.