Cherbourg (Manche) : Le sabotage paye

actu.fr / jeudi 23 août 2018

Inaugurée à Cherbourg en février 2015 rue François  la Vieille, la permanence du Front national, devenu Rassemblement national va définitivement fermer ses portes dans le courant du mois de septembre 2018.
Depuis trois ans, ce local que le parti louait avait été la cible de très nombreuses dégradations. Jean-Jacques Noel, conseiller régional et représentant départemental du parti, raconte : « On arrête les frais. En tout, nous avons subi une trentaine de dégradations, pour lesquelles nous avons toujours porté plainte. […] »


Le Rassemblement national connaît actuellement d‘importantes difficultés financières sur le plan national. La permanence à Cherbourg était la première du parti à s’installer dans le département en quarante ans d’existence. Dans l’immédiat, le RN ne montera pas une autre permanence.
Le parti n’exclut en revanche pas d’en ouvrir une temporaire à Cherbourg pour les élections municipales, en 2020.

*****

Les assurances ne veulent plus d’eux

extrait de La Manche Libre / jeudi 23 août 2018

[…] Après avoir été victime de plusieurs vagues de dégradations successives – une trentaine de plaintes ont même été déposées en trois ans -, les cadres locaux du parti ne se donnent même plus la peine de faire remplacer les vitrines de la permanence depuis quelques mois. « Les huisseries ne tiennent plus du tout et la dernière fois, ceux qui s’acharnent sur nos locaux sont même entrés dans le bureau pour saccager le plus possible. Du coup, plus personne ne veut m’assurer« , constate Jean-Jacques Noël, le secrétaire département du Rassemblement National. […]

 

This entry was posted in Antifa and tagged , , , . Bookmark the permalink.