Gênes (Italie) : Deux micros trouvés chez un compagnon

Round Robin / vendredi 30 juin 2018

Fidèles à eux-mêmes, les voyeurs et misérables serviteurs de l’apparat répressif de l’État aiment écouter et épier la vie privée de ceux qui se rebellent et contestent un système fondé sur le profit et l’exploitation de l’individu.
Deux micros ont été trouvés chez un compagnon, à Gênes, et, même si du temps est passé depuis, nous voulons réaffirmer que ce ne seront pas les micros, les menaces, les intimidations, qui arrêterons nos rêves  et nos vies.
Dehors les voyeurs de nos vies.

This entry was posted in International, Les outils de l'ennemi and tagged , . Bookmark the permalink.