Des mauvais moments pour les bleus (mi-juin 2018)

Alès : Quand les flics ont leur dos tourné…

France Bleu / vendredi 8 juin 2018

Nouvelle agression contre des fonctionnaires de police dans le quartier des Cévennes à Alès ce vendredi. Deux policiers de la BAC, la brigade anti-criminalité, ont retrouvé leur véhicule vandalisé. Il était garé aux pieds d’un immeuble. Un projectile lancé d’un étage de l’immeuble a détruit le pare-brise.
Les policiers de la BAC ont été appelés en renfort de la police municipale. Deux individus circulaient cagoulés dans une rue du quartier. C’est après le contrôle qu’ils ont retrouvé leur véhicule vandalisé. Ce mercredi, deux policiers nationaux, dans ce même quartier des Cévennes, ont été blessés suite à un banal contrôle d’identité. […]

*****

Vaulx-en-Velin (Rhône) :  La répression se resserre ? La municipale se fait caillasser !

Lyon première / vendredi 1er juin 2018

Des violences urbaines ont éclaté dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin, ciblant notamment le poste de la police municipale.
Ces violences semblent être la conséquence d’un contrôle de police sur le conducteur d’un scooter.
Après des jets de projectiles sur le commissariat de police, un groupe de
plusieurs dizaines d’individus s’est attaqué au poste de la police municipale, selon la préfecture du Rhône. Des impacts de projectiles ont été relevés sur la façade, dont les vitres ont été fissurées.
Des détritus ont été incendiés à proximité et la devanture d’une boutique d’optique située dans ce quartier sensible a été dégradée.
Une colonne de la compagnie départementale d’intervention a sécurisé le quartier où les troubles ont pris fin peu avant 2H00, a ajouté la préfecture.
Il n’y a pas eu d’interpellations.
Ces violences urbaines interviennent au lendemain de la décision de la maire PS de la ville Hélène Geoffroy d’armer ses policiers municipaux, de créer des brigades de nuit et de renforcer la vidéoprotection.
Depuis le 18 mai, cette ville de la banlieue lyonnaise, connaît une flambée de violence que la maire a expliqué jeudi par une « transformation urbaine qui bouscule ce qui est enraciné dans la ville en terme de trafics ».
Vendredi matin, Mme Geoffroy s’est rendue au Mas du Taureau « à la rencontre des habitants », a indiqué son entourage.

*****

Essarts-le-Roi (Yvelines) : Avant même que les voitures des flics aient roulé…

20 Minutes / vendredi 8 juin 2018

Deux jeunes de 19 ans ont été interpellés, dans la nuit de jeudi à vendredi, aux Essarts-le-Roi ( Yvelines) après avoir vandalisé plusieurs voitures de police neuves, apprend 20 Minutes de source policière. Les faits se sont déroulés vers minuit, sur une aire de la nationale 10 alors que le camion qui devait livrer les véhicules au Chesnay s’était arrêté.
Vers minuit, le conducteur a aperçu deux personnes donner des coups de pied dans la carrosserie des véhicules. Ils ont pris la fuite en le voyant. L’un d’eux a laissé sur les lieux son téléphone portable. Prévenus, les policiers vont alors attendre qu’ils reviennent le chercher.
Un peu plus tard, ces deux individus, inconnus des services de police, étaient interpellés. Sous l’empire de l’alcool, l’un d’eux d’abord été placés en cellule de dégrisement. Ils ont ensuite entendus par les enquêteurs dans le cadre d’une garde à vue.

*****

Vénissieux : Minguettes rocks !

Lyon-mag / mercredi 13 juin 2018

Ce lundi, le quartier des Minguettes à Vénissieux a de nouveau connu des scènes de violences urbaines.
Selon un communiqué du syndicat de policiers Alliance, tout est parti d’une interpellation d’un individu qui détenait des stupéfiants, avenue division Leclerc vers 23h. Les fonctionnaires ont alors été pris à partie par une trentaine d’individus du quartier. Des renforts de fonctionnaires sont arrivés sur place mais ont subi « un véritable déluge de projectiles de toutes sortes provenant des étages des tours, le tout accompagné de propos haineux et de menaces de mort » selon le syndicat.
Ainsi, Alliance « condamne avec force ces nouvelles violences subies par les policiers lyonnais et dénonce la multiplication, ces dernières semaines, des agressions volontaires dirigées à l’encontre des forces de sécurité dans les ZSP, plus particulièrement sur Vénissieux et Vaulx-en-Velin ». En outre, Alliance « exige des poursuites et des condamnations fermes à l’encontre d’auteurs de tels agissements »

*****

Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) : Quand il s’agit de rosser les cognes, tout le monde se réconcilie…

La Provence / jeudi 7 juin 2018

Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) est intervenue mardi, peu avant 21 heures, dans le centre-ville pour une dispute qui aurait opposé une fille, âgée de 22 ans, et sa mère, âgée de 39 ans. La première aurait frappé la seconde. Les policiers sont pris à partie au domicile.
D’abord par la maman qui aurait insulté et agressé les fonctionnaires, puis par la fille qui se serait ensuite opposée physiquement à l’interpellation de sa mère. Bilan : un policier blessé au visage avec 4 jours d’ITT et un second blessé à la mâchoire avec 5 jours d’ITT.
Déjà connues par des forces de l’ordre pour des dégradations, la mère et sa fille ont été placées en garde à vue pour violences volontaires en réunion, rébellions, et outrages. Remise en liberté, la fille sera jugée en février prochain devant le tribunal correctionnel de Digne-les-Bains. La mère a été présentée ce jeudi après-midi devant un magistrat du parquet.

*****

Le Pecq (Yvelines) : Il fonce sur le flic… à vélo

Le Parisien / mercredi 13 juin 2018

Il a foncé sur un policier au guidon d’un vélo volé. Un homme de 45 ans, domicilié au Port-Marly, a été interpellé dans la nuit de mardi à mercredi, après avoir dérobé un vélo stationné au Pecq. C’est un témoin qui alerte la police en plein milieu de la nuit. Il signale que deux personnes sont en train de voler un vélo, le long de l’avenue Jean-Jaurès. Lorsque la patrouille arrive sur place vers 1 h 30, l’un des deux hommes a déjà enfourché le vélo. Il tente de prendre la fuite et percute un policier au passage, qui s’en tire avec des douleurs à la cheville gauche. Le voleur a été placé en garde à vue pour dégradations, vol et violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique. Son complice n’a pas été retrouvé.

*****

Trappes (Yvelines) : Mieux le feu que l’enfermement

Le Parisien / lundi 18 juin 2018

Incendie criminel au commissariat de Trappes. Dimanche soir, peu avant 22 h 30, un homme de 35 ans placé en garde à vue a mis le feu à son t-shirt, après l’avoir enlevé, avec un briquet qu’il avait en sa possession.
L’incendie a été rapidement maîtrisé par les policiers présents, à l’aide d’un extincteur. Il n’y a pas eu de blessé. Le détenu pyromane, ainsi qu’un autre homme, enfermé dans une cellule voisine, ont tous deux été extraits le temps de l’opération. Ils ont réintégré d’autres cellules par la suite après avoir été examinés par les pompiers.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.