Florence (Italie) : Un compagnon retourne en prison, un autre sous contrôle judiciaire (MAJ 30/04)

Anarchici Fiorentini / jeudi 19 avril 2018

Le 19 avril est arrivée la réponse de la Cassation à l’instance de la défense contre l’appel, gagné par le Parquet, concernant l’incarcération de Giovanni et Pasca et le contrôle judiciaire pour Nicola [on verra ici le début de cette histoire répressive; NdAtt.]. Pasca a été jugé il y a quelques semaines (car arrêté à Lecce, le tribunal comptant est donc un autre [et la Cassation a confirmé son incarcération; NdAtt.]), tandis que pour Giovanni et Nicola ça a pris quelques semaines en plus, pour des raisons techniques qui n’ont pourtant pas changé le résultat.
Comme dans le cas de Pasca, une dizaine de vautours de la DIGOS se sont immédiatement présentés chez Giovanni, ricanant de satisfaction et essayant de provoquer les compagnons qui étaient à la maison avec lui, en leur demandant leurs papiers.

Cela fait un an et trois mois que cette affaire a officiellement commencé (depuis le 31/12/2016 [et l’explosion d’un engin devant une librairie fasciste, lors de laquelle un flic a perdu une main; NdAtt.]) et au lieu de se dégonfler, cette sale affaire se gonfle toujours plus (on remarquera que, pour ce recours en Cassation, le Procureur Général de la République s’est déplacé en personne, afin de plaider contre les anarchistes) : après avoir employé des centaines d’hommes, dépensé plusieurs millions d’euros, mis sous enquête des dizaines de personnes (12000 pages de dossier), il doivent justifier tout ça !

*****

Mise-à-jour du 30 avril – Voici les adresses des trois compagnons :

Pierloreto Fallanca
Casa Circondariale di Teramo
Contrada Castrogno
64100 Teramo

Giovanni Ghezzi
Salvatore Vespertino

Casa Circondariale di Sollicciano
via G. Minervini 2/R
50142 Firenze

This entry was posted in Nique la justice, Solidarité and tagged , . Bookmark the permalink.