Prison de Grandignan : Les prisonniers refusent de remonter de parloir

Sud-Ouest / mercredi 14 mars 2018

La tension monte à la prison de Gradignan. Mardi après-midi, un mouvement rare de détenus y a eu lieu. À la fin du temps de promenade, 82 détenus ont refusé de réintégrer leur cellule. Ils protestaient contre l’instauration d’un temps unique de promenade par jour et des retards à répétition dans les livraisons des « cantines », unique moyen pour eux d’acheter des produits de la vie courante en prison (tabac, nourriture, produits d’hygiène…).

Le premier point est en vigueur depuis le mouvement des surveillants, en début d’année. Les détenus ne peuvent désormais aller en cours de promenade qu’une fois par jour, pendant trois heures, au lieu de deux fois 1 h 30, le matin et l’après-midi, auparavant.
Les problèmes de « cantine » seraient la conséquence d’une panne d’ascenseur. Cette action a duré une heure et demie avant que le calme revienne. Les détenus ont fini par accepter de rejoindre leur cellule, sans que les équipes spécialisées n’aient à intervenir.

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , . Bookmark the permalink.