Avignon : La permanence d’un député LREM retournée en solidarité avec la lutte anti-nucléaire à Bure

La Provence / Vendredi 23 février 2018

Des militants anti-nucléaire s’en sont pris ce jeudi soir aux locaux de la permanence parlementaire de Jean-François Cesarini [cf photo ci-contre, NdAtt.], député LREM de la première circonscription (Avignon-Morières), en marge d’une manifestation qui s’est déroulée peu avant devant la préfecture de Vaucluse.

Une occupation décidée pour protester contre l’évacuation par les forces de l’ordre quelques heures plus tôt, du site d’enfouissement de déchets nucléaires de la Bure dans la Meuse. « Ils étaient une quinzaine, passablement excités, ils nous ont dit : vos copains ont fait dégager la ZAD de Bure, eh bien vous n’avez qu’à dégager vous aussi ! » témoignait vendredi après-midi Damien Carrion, attaché parlementaire du député qui se trouvait sur les lieux, à Avignon.

« J’ai refusé de bouger et ils ont jeté des dossiers à terre, un bureau a aussi été mis sans dessus dessous. C’était chaud…  » Le face à face aurait duré une trentaine de minutes au cours desquelles Damien Corrion mais aussi Kader Guettaf, autre attaché parlementaire de Jean-François Cesarini ont aussi été bousculés.

Vendredi, le député annonçait sa ferme intention de déposer plainte. « Je remercie Christophe Castaner et Jean Marie Girier pour leurs mots de soutien suite au vandalisme et aux violences qui se sont déroulés dans ma permanence parlementaire (…) L’extrême-gauche a les mêmes méthodes que l’extrême-droite, celles de ceux qui ne croient pas à la démocratie » a commenté jean-François Cesarini sur son mur Facebook.

 

This entry was posted in Antiélectoral, Antinuk, Solidarité and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.