Houplines (Nord) : Un moyen efficace pour saboter la surveillance

La Voix du Nord / Mardi 12 décembre 2017

Un tronçon de la rue Victor-Hugo lundi soir, une partie du quartier du Bourg ce week-end. L’éclairage public connaît ces dernières semaines des soubresauts à Houplines. Le sujet s’est logiquement invité à la séance du conseil municipal de ce lundi, à l’initiative de Thierry Fontaine. Le chef de file de l’opposition de gauche a relayé la question que se posent beaucoup d’Houplinois : mais que se passe-t-il ? «  Nous avons eu des armoires électriques vandalisées il y a environ trois semaines, ce secteur (autour de l’hôtel de ville) avait été plongé dans le noir, le prestataire a réglé le problème  », a rappelé Jean-François Legrand. Mais depuis, d’autres secteurs de la ville ont subi des pannes, sans lien apparent avec cet acte de vandalisme.

«  Aujourd’hui, nous avons des échanges permanents avec le prestataire pour déterminer la nature de ces pannes  », a expliqué le maire. La ville compte neuf cents points lumineux et trente-quatre armoires électriques a précisé l’élu. «  Des armoires disjonctent. Est-ce en lien avec un problème de surtension ? Pour l’instant on ne sait pas…  »

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , . Bookmark the permalink.