Valence : Le prisonniers refusent de remonter de promenade

France Bleu / lundi 11 septembre 2017

C’est un incident sans gravité mais il a perturbé le fonctionnement du centre pénitentiaire de Valence durant plus de trois heures. Vers 11 heures ce lundi matin, une quinzaine de détenus en maison d’arrêt ont refusé de réintégrer leurs cellules après la promenade. Après négociations avec les surveillants, certains sont rentrés mais cinq détenus ont grimpé sur les paniers de basket de la cour sous les applaudissements des autres détenus depuis les fenêtres des cellules.

Installés là-haut, ils étaient impossible à déloger sans risquer de les blesser. Ce sont donc des membres des Eris (équipes régionales d’intervention et de sécurité) qui sont intervenus avec échelles et matelas. La situation est finalement rentrée dans l’ordre en début d’après-midi.
Cet incident intervient après une série d’évènements ces dernières semaines : drone dans la cour, feu d’artifice à l’extérieur… Pour l’UFAP, « c’est fatigant » pour les surveillants. Le syndicat va demander que les paniers de basket soient retirés. Les détenus n’avaient déjà plus de ballon. Sylvain Royère [sa sale gueule ci-contre; NdAtt.] de l’UFAP souligne : « comme les boules de pétanque prévues à l’origine, on savait qu’ils ne s’en serviraient pas pour jouer au basket ».

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , . Bookmark the permalink.