Le Kremlin-Bicêtre : L’hosto est la porte de la liberté

Le Parisien / samedi 26 août 2017

Un habitant de Vitry de 29 ans, détenu à Fresnes pour violences, est parvenu à s’évader ce vendredi soir de l’hôpital du Kremlin-Bicêtre. Se plaignant de problèmes gastriques, il avait été conduit sous la garde de deux policiers dans l’établissement hospitalier. Vers 19h45, il a demandé aux fonctionnaires à se rendre aux toilettes. «Vu son état de santé, cela n’a étonné personne», soupire un policier. A l’intérieur, le détenu est parvenu à se soustraire à la vigilance de ses gardiens en réussissant à passer par une fenêtre. «Le temps que les collègues s’en rendent compte, il était trop tard.» Ce vendredi soir, il était toujours en fuite. «Le problème dans cet hôpital, peste un fonctionnaire, c’est qu’il n’y a aucune chambre adaptée aux détenus, donc à chaque fois c’est du bricolage.»
En décembre dernier, un autre détenu avait déjà essayé de s’évader de l’hôpital Bicêtre mais cette fois en prenant la fuite en courant. Les suveillants l’avaient rattrapé.

This entry was posted in Anticarcéral, Evasions and tagged , . Bookmark the permalink.