Bure (Meuse) : Heurts à la manif contre la poubelle nucléaire

extrait du Monde / mardi 15 août 2017

Des incidents ont éclaté mardi 15 août à Bure (Meuse) en marge d’une manifestation contre le projet de centre industriel de stockage géologique (Cigéo) de déchets nucléaires. Des témoins disent que la gendarmerie a fait usage d’un canon à eau, de grenades assourdissantes et de gaz lacrymogène contre une partie des 300 à 1 000 protestataires. La majorité des manifestants était « casquée, cagoulée, vêtue de noir et armée de pierres, bâtons, boucliers… », assure la préfecture de la Meuse, selon laquelle les opposants ont jeté des pierres sur des gendarmes « prépositionnés à titre préventif », puis un peu plus loin leur ont jeté des cocktails Molotov.

Les autorités locales ont précisé que deux gendarmes mobiles avaient été blessés par un « engin artisanal lancé par les opposants ». Quant aux manifestants, ils compteraient au moins trois blessés dans leurs rangs (l’un à la cheville, un autre au menton, un troisième aux côtes), selon le compte rendu de leurs appels aux pompiers transmis par la préfecture. Un bilan contesté par le collectif des opposants au projet Cigéo, qui recense plutôt « six blessés graves », ainsi qu’une « trentaine de blessés légers ». […]

This entry was posted in Antinuk, Antitech and tagged , , , . Bookmark the permalink.