Avant-Pays savoyard (Savoie) : Statues de la Vierge et mobiliers religieux en mille morceaux !

France 3 Auvergne Rhône-Alpes / Mardi 27 juin 2017

Mais qui en veut donc à la Vierge Marie ? Des statues et du mobilier religieux ont été saccagés dans une demi-douzaine de communes de l’Avant-Pays savoyard. Ce vandalisme en série survient dans un contexte national de multiplications d’actes anti-chrétiens.

Des statues de la Vierge Marie cassées en morceaux, et mêmes décapitées. Plusieurs faits de vandalisme, récemment recensés, provoquent l’indignation des défenseurs du patrimoine. Six communes de l’Avant-Pays Savoyard ont été touchées. A Jongieux, notamment, deux Vierges, l’une en pierre, l’autre en fonte, ont été détruites. Un patrimoine important dans ce village où l’on trouve la plus ancienne inscription chrétienne de Savoie, datée de l’an 504.

Des plaintes ont été déposées, mais l’Eglise préfère garder le silence. Selon le Ministère de l’Intérieur, les atteintes au patrimoine catholique se multiplient : en 2015, plus de 800 dégradations et vols ont été commis en France.


Le Dauphiné / Mercredi 28 juin 2017

Deux hommes ont été arrêtés par les gendarmes, mardi, suite à la série de profanations de statues de la vierge dans plusieurs communes de l’avant-pays savoyard. Les faits avaient ému la population. Les gendarmes de la brigade des recherches de Chambéry et des brigades de Yenne et de Chindrieux, ont remonté la piste des auteurs et ont donc arrêté deux jeunes ouvriers agricoles sur leur lieu de travail. Il ressort de leurs auditions que ces profanations n’avaient aucune motivation religieuse, ils ont agi gratuitement. L’un d’eux a expliqué aux gendarmes que ces dégradations l’avaient «défoulé ».

This entry was posted in Anticlérical and tagged , , . Bookmark the permalink.