Monein (Pyrénées-Atlantiques) : L’adjoint au maire, dernier rempart à la gratuité, se mange des coups !

Sud-Ouest / Lundi 29 mai 2017

Pour eux, la coupe est pleine. Le maire de Monein, Yves Salanave-Péhé a pris rendez-vous avec la presse ce lundi après-midi et a alerté le préfet. L’édile dénonce des dégradations et agressions multiples et répétées dans la commune. Il raconte comment samedi soir, l’un de ses adjoints est intervenu à la piscine municipale à la demande des riverains. Une bande d’individus était entrée par effraction dans le bâtiment. L’élu Marcel Saliou dit avoir été victime de coups. Il souffre d’une luxation d’épaule et s’est vu prescrire plusieurs jours d’ITT.

Cet incident ne serait pas isolé. Le week-end prolongé de l’Ascension n’aurait été qu’une longue liste d’actes de délinquance.« Urinoirs du dessous de halles complètement détruits, témoigne le maire.Vitre de la salle de cinéma brisée par des jets de cailloux, extincteurs de la salle d’accueil et de rencontre vidés et déménagés devant la porte de la mairie probablement à titre de provocation… »

Face à cette « escalade dans l’agressivité et une montée du manque de respect des institutions et des personnes qui y travaillent », Yves Salanave-Péhé a décidé d’interpeller les autorités.

This entry was posted in Antiélectoral, Gratuité, Les affameurs and tagged , . Bookmark the permalink.