Saint-Grégoire (Ille-et-Vilaine) : Saccage le bureau de vote

Ouest-France / dimanche 7 mai 2017

L’un des centres de vote de Saint-Grégoire, au nord de Rennes, a subi d’importantes dégradations la nuit dernière. Deux personnes ont pénétré dans le bâtiment et ont arraché les canalisations d’eau avant de casser des urnes, de renverser des tables. Le duo a été interpellé sur place par la police. Cet acte de vandalisme ne semble pas relever d’une action politique mais plutôt d’une nuit trop arrosée… Le centre de vote a ouvert comme prévu ce matin à 8 h.

C’est une patrouille de policiers en ronde qui a surpris les deux personnes, endormies avec leur chien dans la piscine à balles du centre de petite enfance de Saint-Grégoire, au nord de Rennes. Il était environ 4 h du matin ce dimanche 7 mai 2017.
Les deux personnes auraient pénétré dans ce bâtiment nommé Les Jardins de l’Ille, un peu par hasard. C’est en entrant qu’ils se sont vraisemblablement rendu compte que cet espace, qui accueille des enfants, est aussi l’un des centres de vote de la commune.
L’homme et la femme interpellés, tous deux âgés d’une trentaine d’années, ont commencé par s’acharner sur la plomberie, détruisant des canalisations, causant rapidement d’importantes fuites d’eau.
Lorsque les élus et les pompiers sont arrivés sur place, les 2 000 m² du bâtiment étaient sous 3 à 4 cm d’eau…
Le duo s’est aussi défoulé sur les tables préparées pour le scrutin. Ils ont cassé trois des quatre urnes. Des bulletins de vote et des listes d’émargement se sont retrouvés dans l’eau.
Des agents de la commune, des élus et les pompiers ont travaillé le reste de la nuit pour remettre le centre en état d’ouvrir à 8 h pour le second tour de l’élection présidentielle.
Les urnes ont été remplacées. Des listes d’émargement ont été réimprimées. « Nous prévoyons toujours le matériel électoral en double, précise Mickaël Rey, directeur général des services de la ville de Saint-Grégoire. Nous avons tout remis en état et à 8 h. Le centre de vote a ouvert comme prévu ».
Les deux marginaux interpellés n’avaient, semble-t-il, aucune velléité politique dans cette commune où Emmanuel Macron a obtenu son meilleur score en Ille-et-Vilaine, au premier tour de l’élection présidentielle.
Ils ont été placés en garde à vue et la commune de Saint-Grégoire a porté plainte.
Si le centre de vote a pu ouvrir normalement, en revanche, des travaux seront encore nécessaires pour réaseptiser le bâtiment avant d’accueillir les enfants. Une cinquantaine de familles sont concernées. « Le vrai souci est là, assure le directeur des services. L’espace risque en effet d’être inutilisable pendant quelques jours ».

This entry was posted in 2017 : des pavés dans les urnes, Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.