Besançon : Charognard = casse

Indymedia Nantes / lundi 27 mars 2017

Dans la série « tous les flics ne sont pas bleus »…

… Certains ont un uniforme floqué d’une croix rouge, dont leur tâche consiste à fournir des moyens logistiques et matériels aux flics lors des rafles, à trier et enfermer les indésirables dans les camps de rétention, en Italie, en Espagne…

Ce week-end, nous avons attaqué le local de la Croix-Rouge de la rue Rivotte à Besançon. Des mots pour préciser les raisons de notre venue (« charognards, expulseurs ») ont accompagné les impacts sur les deux plus grandes vitres de ce trou à collabos.

Ces charognards humanitaires, qui tirent profit de ce monde de frontières et de prisons, sont partout présents, et certainement à quelques rues de chez toi. Les débusquer et les attaquer, c’est aussi mettre au grand jour ces innombrables organismes qui s’enrichissent avec ce système raciste.

ps: aux alentours, des panneaux de pub de JC-Decaux et les vitres d’un restaurant de bourgeois ont aussi pris quelques coups. Ca aurait été bête de s’arrêter en si bon chemin…

[Deutsch] [in italiano] [in english]

This entry was posted in Contre les frontières, Gentrification toi-même ! and tagged , , , . Bookmark the permalink.