Pontivy (Morbihan) : Abstention révolutionnaire !

France Bleu Armorique / Jeudi 16 mars 2017

La ville de Pontivy (Morbihan) s’est réveillée sous les tags ce matin. Des bâtiments du centre-ville ont été recouverts d’inscriptions en français et en breton, et comme au Faouët, le 7 février, les expressions « Dispac’h » (révolution en breton) et « Marion du Faouët 2017 ». De nombreux bâtiments publics ont été touchés : la mairie, le lycée Jospeh Loth, mais aussi des commerces, des banques, une boite d’intérim ou encore des abribus. Ce sont les principales rues du centre ville qui ont été visées. Les inscriptions rappellent celles qui avaient été retrouvées sur les murs du bourg du Faouët, début février, avec notamment des allusions à Emile Masson, un écrivain libertaire breton et de nouveau le mot « Disparc’h » (révolution) inscrit un peu partout. Sur les murs de Pontivy, on trouve également des appels à l’abstention, « Bretagne libre », « Bzh ingouvernable » ou encore « Bevet Masson an anarkour » (Vive Masson l’anarchiste). Beaucoup de ces inscriptions sont d’ailleurs en breton, comme « Dizalc’h » (Indépendant) ou encore « Ganeomp er stourm » (Avec nous dans le combat).

« Vous êtes forcément choqué quand vous voyez votre ville comme ça », se désole Soizic Perrault adjointe au maire de Pontivy. Une enquête de gendarmerie est ouverte.

This entry was posted in 2017 : des pavés dans les urnes, Antiélectoral, Mémoire and tagged , , . Bookmark the permalink.