Talence (Gironde) : Fallait pas l’inviter

Sud Ouest / vendredi 10 mars 2017

La Médoquine, salle qui doit accueillir jeudi soir le meeting d’Emmanuel Macron, a été vandalisée dans la nuit. Des vitres ont notamment été brisées, des tags ont été inscrits sur les murs : « #Revolution en marche » et « Macron fallait pas l’inviter ».
Les responsables du mouvement En Marche ! 33 sont sur place ce jeudi matin, ils ont constaté les dégâts, avec la police.
Pour le référent départemental d’En Marche ! en Gironde, Tanguy Bernard, « c’est le symbole d’un déni de démocratie, d’une campagne hystérique. Nous sommes un peu déçus. On peut manifester son désaccord, mais pas sur un équipement public. »
L’espace intérieur n’aurait pas été vandalisé. Les faits se sont produits cette nuit vers 3 heures du matin. C’est la concierge, qui habite en face, qui a donné l’alerte. L’enquête est menée par la Brigade de la répression des atteintes aux biens (Brab). Une plainte contre X a été déposée.
Le meeting pourra cependant se tenir comme prévu ce jeudi soir, la commission de sécurité ayant donné son feu vert en début d’après-midi suite aux travaux effectués à l’entrée du bâtiment. […]

This entry was posted in 2017 : des pavés dans les urnes, Antiélectoral and tagged , , , . Bookmark the permalink.