Bordeaux : Sabotage sur la ligne C du tramway (juste après son inauguration)

Sud-Ouest / Jeudi 22 décembre 2016

A l’arrêt complet depuis mardi soir, les rames du tram de Bordeaux circulent de nouveau sur le tronçon de 7,2 km d’extension de la ligne C du tram, vers Blanquefort. Une reprise du service qui s’est faite mercredi soir, après l’intervention d’une entreprise spécialisée et des agents de Keolis.

En cause, un problème sur des câbles de fibre optique et donc plus de signalisation ferroviaire dans une zone également traversée par la voie de chemin de fer Bordeaux-Le Verdon.

Une panne qui a entraîné des désagréments pour des nombreux voyageurs pressés d’emprunter cette partie du réseau inaugurée samedi.

*****

Direct Matin / Jeudi 22 décembre 2016

[…] Selon nos confrères du journal « Sud Ouest » qui se sont rendus dans les divers arrêts de ce nouveau tronçon de 7,2 kilomètres, des agents de Keolis Bordeaux Métropole présents sur place expliquaient hier aux voyageurs déçus que des « actes de malveillance » étaient à l’origine de cette interruption de trafic. Ces personnels citaient « des câbles de fibre optique arrachés » et des « cales » placées au niveau de système d’aiguillage.

Informations démenties hier soir par le directeur général de Keolis Bordeaux Métropole, Hervé Lefèvre. Il a confié au quotidien régional que « la fibre optique entre des armoires de signalisation a bien été endommagée », mais que « ces dégradations ne sont pas la conséquence d’actes de malveillance ». Lui évoque plutôt la piste de « rongeurs qui ont pu grignoter les câbles ». « Il peut aussi s’agir d’un connecteur mal arrimé », dit-il dans l’édition de « Sud Ouest » de ce jeudi. […]

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , . Bookmark the permalink.