Des mauvais moments pour les bleus – Octobre 2016 [Mise-à-jour]

Tout le week-end, des voitures de police attaquées

Le Parisien / Dimanche 23 octobre 2016

AULNAY LE 22 OCTOBRE UNE VOITURE DE POLICE ENDOMMAGEE PAR UN COCKTAIL MOLOTOV LANCE A PROXIMITE

Aulnay-sous-Bois, dimanche 23 octobre. Une voiture visée par un cocktail Molotov au Galion, dans la cité des 3 000. DR.

Aulnay, samedi soir, minuit, une voiture de la Brigade de quartier (BSQ) de Sevran a été visée par un cocktail Molotov aux abords du Galion, cité des 3000. L’objet a explosé à côté de la voiture, occasionnant quelques dégâts. Aucun policier blessé, mais l’amer sentiment, pour Gregory Goupil, du syndicat Alliance 93 — qui milite notamment pour une réforme du statut de la légitime défense — que les policiers sont des cibles choisies. « On s’en prend à tout ce qui représente l’institution : à Tremblay, un lycée ; à la Courneuve, un bus RATP ; aux Lilas et Aulnay, la police… Il faut qu’il y ait des condamnations vraiment dissuasives. »

A Villetaneuse, samedi soir, dans la cité Allende. Alors qu’ils procédaient à une interpellation, des policiers ont vu leur véhicule pris pour cible par plusieurs individus qui l’ont caillassé depuis les étages de certains immeubles. Aucun blessé n’est à déplorer.

Aux Lilas, vendredi soir, peu après 23 heures, une voiture de police a été caillassée alors qu’elle patrouillait dans la cité Gagarine. L’équipage de police a été pris à partie par une vingtaine d’individus qui ont jeté des parpaings sur le véhicule et tenté d’en ouvrir les portières. Les policiers ont rebroussé chemin. L’un d’entre-eux a été légèrement blessé.

******

Vénissieux (banlieue lyonnaise, Rhône-Alpes) : Attaque d’une patrouille de la BAC et blocages incendiaires du tramway

LCI / Jeudi 20 octobre 2016

Dans la banlieue lyonnaise, des agents de la Brigade anti-criminalité en patrouille dans la cité des Minguettes ont été attaqués par une quarantaine d’individus. Une source évoque des jets de cocktails Molotov. Un véritable guet-apens. Selon les informations de LCI, des effectifs de la Brigade anti-criminalité (BAC) départementale ont été pris à partie, ce mercredi soir vers 20 h 20 par une quarantaine d’individus à la cité des Minguettes, à Vénissieux (Rhône). Pris au piège dans ce quartier de la banlieue lyonnaise, les policiers ont répliqué en faisant usage de leurs flash-ball. Des poubelles ont été incendiées sur les voies du tramway, dont le trafic a été aussitôt interrompu. Une source syndicale évoque le jet de « cocktails Molotov ».  Les forces de l’ordre ont finalement pu s’exfiltrer sans qu’il n’y ait de blessé dans leur rang.

******

Valence: petits groupes « mouvants » et incontrôlables cherchent condés pour caillassages…

Le Dauphiné / Mercredi 19 octobre 2016

Dès la fin d’après-midi, hier mardi, les policiers valentinois ont été visés par des projectiles. Un dispositif a, dans la soirée, été mis en place pour sécuriser le quartier Fontbarlettes et notamment la rue Verdi. Peu après 17 heures, un équipage du commissariat a été caillassé alors qu’il poursuivait un conducteur en fuite, après un refus d’obtempérer. La voiture, une Audi, sera retrouvée incendiée quelques instants plus tard. Vers 18 heures, rue Verdi, alors que des poubelles et des palettes étaient incendiées, une opération de sécurisation a été menée par les policiers nationaux, renforcés par des effectifs de la police municipale. Encore visés par des jets de pierres, les policiers ont finalement ramené le calme vers 22 heures.

France Bleu Drôme-Ardèche / Mercredi 19 octobre 2016

[…] Il sont une quarantaine et par petits groupes mouvants ils continuent à « jouer au chat et à la souris » avec les forces de l’ordre. Se déplaçant dans le quartier, ils caillassent un peu tout ce qu’ils trouvent. Deux ou trois poubelles sont incendiées, une voiture de la régie de quartier est également endommagée. Des renforts de police nombreux sont mobilisés, jusqu’à une trentaine d’hommes rappelés sur le terrain pour ramener le calme. Des policiers qui ont dû faire usage de gaz lacrymogène et tirer à coup de flashball pour disperser les casseurs. Tout est rentré dans l’ordre à Fontbarlettes en fin de soirée, vers vingt-deux heures. Soit cinq heures après le début de ce coup de chaud dans ce quartier classé en zone de sécurité prioritaire.

*****

Brest (Finistère) : Une seule pierre suffit…

Le Télégramme / Mardi 5 Octobre 2016

Appelée pour interpeller le conducteur d’un véhicule effectuant un « rodéo », une patrouille de police a été victime d’un guet-apens, ce mardi, vers 15h10, rue du Général-Paulet, dans le quartier de Pontanézen, à Brest. Alors qu’elle avait pris le chauffard en chasse, elle s’est retrouvée face à un groupe de jeunes personnes, qui s’était constitué au moment de l’intervention des forces de l’ordre. Plusieurs projectiles, dont une bouteille d’eau et une pierre, ont été lancés en direction du véhicule de police. Le pare-brise de celui-ci n’a pas résisté à la confrontation. Face à la tournure de la situation, la patrouille a préféré se retirer. Aucune interpellation n’a, pour l’heure, été effectuée. Une investigation est en cours.
Le 20 septembre, le quartier de Pontanézen, qu’on croyait en voie de pacification ces derniers mois, avait connu une soirée cauchemardesque : un homme avait été grièvement blessé par des coups de feu tirés en plein jour, dans la rue. Un tram avait aussi été caillassé et deux véhicules brûlés.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.