Saint-Lô (Manche) : La formation on n’en veut pas

La Manche Libre / mardi 23 août 2016

A Saint-Lô (Manche), le groupe FIM [institut de formation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Normandi; ndAtt.] construit un nouveau bâtiment pour son centre de formation. Des vandales s’y sont introduits le dimanche 7 août 2016, et en ont saccagé l’intérieur. Pour autant, la rentrée n’est pas menacée.

Sait Lô 23 8 2016

C’est une mauvaise surprise qu’ont eu les employés du groupe FIM le lundi 8 août 2016. La veille, le nouveau bâtiment situé à Saint-Lô (Manche) a été vandalisé. Selon Loïc Houssard, président de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) ouest Normandie, il y en aurait entre « 50 000 et 100 000 euros pour tout remettre en état. »
Les vandales se sont attaqués à tout ce qui se présentait à eux : vitres, matériel informatique, bureaux, voitures… Ils ont utilisé les extincteurs comme bélier, avant de pulvériser leur contenu n’importe où.«  C’est du vandalisme pur et simple », tempête Loïc Houssard. Le coup est d’autant plus fort que le groupe FIM voit la rentrée s’approcher à grand pas, et il se serait bien passé de cette péripétie.
La rentrée ne sera pour autant pas remise en cause. « Nous faisons le nécessaire avec les assurances. Et tout sera remis en état à temps pour que la rentrée se fasse normalement. Il n’y aura pas d’impact pour les élèves. Seul un laboratoire de langues a été entièrement détruit et ne sera remis en état que dans un ou deux mois« , assure Loïc Houssard, « mais cela donne une frustration importante : le bâtiment sera réparé… avant même d’être livré ! »
Comment de tels faits ont-ils pu se produire ? La CCI veut rester prudente. « Une enquête est en cours. Mais nous pensons qu’au moins deux personnes se sont défoulées. Elles auraient a priori profité d’un temps entre la mise en route de l’alarme et une ronde de sécurité », suppose Loîc Houssard, « les choses avancent. »

This entry was posted in Brûle ton école, Contre le Travail and tagged , , , . Bookmark the permalink.