Rennes : Debout la nuit !

Petite pique de rappel au pôle emploi

Indymedia Nantes / mercredi 25 mai 2016

Quelques insomniacs ont profité de la pénombre et de la tranquilité nocturne d’un quartier occupé et survolé par la police toute la journée pour aller exprimer leur colère.
Des vitres du pôle emploi de Rennes Sud, un des symboles du contrôle des pauvres, ont été étoilés à coup de marteau.

De jour comme de nuit, en solo, avec des potes ou en manif, ils ne pourront mettre des flics devant chaque entreprise, chaque institution, chaque responsable qui nous font la vie dure.
A nous d’être là où il ne nous attendent pas, de la manière qui nous convient le mieux.

Solidarité avec toutes celles et ceux qui subissent la répression, du taf à la taule, de la rue aux tribunaux comme dans les administrations.

*****

 Un commissariat peinturluré à Rennes

Indymedia Nantes / mercredi 25 mai 2016

Dans la nuit du 24 au 25 mai, une joyeuse bande de malfaîtrices ont peinturluré le commissariat du Blosne (Rennes) à coup d’extincteur.
Ce matin, on découvre l’enseigne « Police Nationale » et la caméra recouvertes de peinture ainsi que deux grosses lettres capitales « A » et « C » sur la façade.
Mais quel était le message ?
Etait ce le début d’un mot ?
a)ACcordéon ? Mais on voit pas trop le rapport…
b)ACcumulation ? Comme pour dénoncer l’accumulation des mutilations et des meurtres par la police ?
c)ACtion directe ? Comme pour prôner aussi cette façon de lutter, que ce soit en rassemblement, par des gestes déterminés, seules ou en petits groupes, la nuit de mille et une façons ?
d) « A » et « C » comme « All Cops… » ; début du fameux slogan « ACAB » (All Cops Are Bullshit – Tous les flics sont des merdes). Peut être n’avaient-elles simplement plus suffisament de peinture dans l’extincteur pour marquer toutes les lettres ?

La réponse au prochain épisode !
En tout cas, elles se sont bien marrées, et d’ici là, amusez vous bien vous aussi…

‹3

héhé

 

This entry was posted in ACAB, Contre le Travail and tagged , , , . Bookmark the permalink.