Île-de-France : La SNCF veut faire peur aux fraudeurs

MCETV / vendredi 6 novembre 2015

Les usagers ne devaient pas être très contents. Jeudi 5 novembre 2015, la SNCF par son opération « Zéro Fraude » a attribué toute la journée pas moins de 5000 PV à des voyageurs n’étant visiblement pas en règle. Les fraudeurs se sont vu attribués une amende de 50 euros. Ce dispositif devrait continuer encore plusieurs jours.

C’est un chiffre assez conséquent mais la Société nationale des chemins de fer avait prévenu les usagers, celle-ci a renforcé activement son dispositif de contrôle dans toutes les gares d’île-de-France. Toute la journée environ 300 agents ont été réquisitionnés pour démasquer les fraudeurs. Ce dispositif a permis à la SNCF d’attribué hier Jeudi 5 novembre 2015, pas moins de 5000 PV aux fraudeurs, ce qui correspondrait environ à plus de 100 000 euros. De nombreux usagés ont été étonné par ce dispositif qui reste très exceptionnel. « C’est la première fois que ça m’arrive, »confie un usagers qui n’avait pas son titre de transport au Parisien. La SNCF justifie cette opération dans la mesure ou l’argent récolté pourrait être utilisé pour équiper de nouveaux trains et renforcer les portiques de sécurités dans les gares. « On a voulu marquer les esprits » rapporte le directeur de la SNCF Transilien au Parisien. La SNCF perd chaque années plusieurs millions d’euros.
« Pour le Transilien, le manque à gagner annuel est de 63 millions d’euros, soit l’équivalent de quatre rames neuves », explique le directeur de la SNCF Transilien au quotidien Le Figaro. Aujourd’hui vendredi 6 novembre 2015, le dispositif était encore actif dans les grandes gares d’Ile-de-France.
Visiblement même le tarif unique instauré en début d’année sur les cartes de transports de la SNCF n’a pas dissuadé les fraudeurs.

This entry was posted in Les affameurs, Les outils de l'ennemi, Portraits de collabos and tagged , . Bookmark the permalink.