Longuenesse (Pas-de-Calais) : Tension, suicide et feu à la prison

La Voix du Nord / dimanche 11 octobre 2015

Moins de quarante-huit heures après le suicide d’un détenu, la tension semble monter à la prison de Longuenesse. Cette fois, c’est un feu, volontaire d’après les premiers éléments recueillis, qui s’est déclaré dans une cellule du quartier des mineurs de l’établissement, dimanche vers 16 h 30. Les sapeurs-pompiers de Saint-Omer se sont rendus sur place avec un fourgon pompe-tonne, une ambulance et un véhicule de commandement. Un fourgon de la caserne de Lumbres, appelé dans un premier temps, a finalement été décommandé.

Les services du SMUR ont porté secours au détenu, un mineur incarcéré samedi, qui logeait dans la cellule et a été intoxiqué. Il était question de l’emmener au centre hospitalier d’Helfaut pour le soigner. Des détenus voisins ont également été incommodés par les fumées. Neuf surveillants ont été mobilisés à la suite de cet incident. Les services de police et d’ErDF et GrDF sont également intervenus. Par ailleurs, à l’occasion du désordre provoqué, une bagarre a éclaté dans la cour de promenade.

Dans la nuit de vendredi 9 à samedi 10 octobre, un détenu a mis fin à ses jours à la prison de Longuenesse. Il était en maison d’arrêt (la partie réservée aux détenus en attente de leur jugement) et venait d’une autre juridiction que celle de Saint-Omer.

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , . Bookmark the permalink.