Homécourt (Meurthe-et-Moselle) : le conseil général perd des bagnoles

Le Républicain Lorrain / dimanche 21 juin 2015

HomecourtLe jour s’est levé. Une odeur âcre émane encore des voitures, calcinées quelques heures plus tôt. Sur le parking, les responsables locaux du conseil départemental ne peuvent que constater les dégâts. Les coups de fil passés à l’assureur et la nécessité de déplacer les voitures rescapées à des endroits plus sûrs leur font oublier leur colère.  Ce dimanche aux environs de 6h, quatre véhicules estampillés « conseil général » sont partis en fumée sur le parking de la gare à Homécourt, en face de leurs locaux : la Maison du Département (ex-Hôtel des Ouvriers). Deux autres voitures, celles de particuliers, ont également été les proies des flammes. Victimes collatérales, elles aussi sont définitivement hors d’usage.

La thèse de l’incendie volontaire ne fait aucun doute. La preuve : trois autres autos du conseil départemental ont eu les pneus crevés. « Voilà un an, nous avions déjà été victimes de vandalismes. Des réservoirs avaient été siphonnés, des pare-brise cassés… », rappelle douloureusement Manuel Loffredo, le directeur adjoint de la Maison du Département, où sont regroupés les différents services de l’instance meurthe-et-mosellane. A ses côtés, sa responsable, pendue au téléphone, ne masque pas son désarroi. « Au-delà du préjudice financier, c’est autant d’agents qui ne pourront pas remplir leurs missions de service public (insertion, petite enfance…) puisqu’ils n’ont plus de voiture. Ils ne peuvent plus aider les gens, effectuer des visites à domicile », lâche ainsi Mylène Gauche. Les policiers de Briey, qui se sont rendus sur place pour notamment réaliser des prélèvements, ont ouvert une enquête de flagrance sous l’autorité du parquet. Aucune piste n’est écartée. Celle du vandalisme gratuit comme celle d’un usager mécontent des prestations rendues par la structure 54…

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.