Charente-Maritime : Boum la banque ! Paf le gendarme !

sud ouest / mardi 16 décembre 2014

CharronL’utilisation de gaz, type acétylène et oxygène injectés à l’aide d’un tuyau dans les distributeurs automatiques de billets (Dab) afin de les faire sauter pour récupérer le contenu, n’est pas nouvelle. Le procédé revient cependant au goût du jour de la délinquance, avec, précise une source de la gendarmerie, plusieurs faits commis sur ces dernières semaines dans les Deux-Sèvres, la Vendée et la Charente-Maritime. Dans ce département, après les faits de Charron, la dernière attaque a eu lieu le week-end dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, à Ferrières-d’Aunis (nord du département), à l’encontre de l’agence du Crédit agricole située dans le Carrefour Market, visible de la RN11. Le distributeur a été mis à mal (il était encore hors service ce lundi) mais il n’est pas acquis que la détérioration a permis au(x) malfaiteurs(s) de prendre les billets. Aucune information n’a filtré sur ce point.

En revanche, le dispositif d’alarme a parfaitement fonctionné et les brigades des gendarmeries ont rapidement été averties. Ce soir-là, une patrouille sur le secteur de La Jarrie repère une voiture suspecte, car volée récemment dans l’agglomération rochelaise. Alors que les militaires s’avisent à contrôler le conducteur, ce dernier n’obtempère pas et poursuit sa route à vive allure. Les gendarmes, deux tons et gyrophare mis, le suivent. Sur la D115, en direction de Ferrières, l’automobiliste ne tarde pas à se retrouver face à un barrage de la gendarmerie composé d’effectif de la compagnie de La Rochelle et de la brigade motorisée.Mais là encore, plutôt que d’obtempérer, l’automobiliste en fuite décide de forcer le barrage et percute alors un gendarme affecté à la brigade de Marans. Le militaire fait un bond de près de 10 mètres. Le fait d’avoir rebondi sur un véhicule de la gendarmerie lui a peut-être sauvé la vie. La chute au sol est cependant rude. Quant au fuyard, il percute un véhicule militaire et est alors interpellé.Lundi, cet homme de 29 ans, connu localement pour différents délits, a été déféré au parquet. Une information judiciaire pour tentative d’homicide et vol avec effraction a été ouverte. Mis en examen, il a été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.Le militaire heurté par la voiture a pu quitter l’hôpital Saint-Louis de La Rochelle où il avait été initialement transporté.

Une agence détruite à Charron

Quelques heures après que le conseil communautaire a donné son accord pour la signature d’un acte sous-seing privé, autorisant la Crédit agricole à se porter acquéreur d’un nouveau local situé dans la zone des Maurines à Charron, la banque voyait son agence locale, située 18, rue du 19 mars 1962, détruite dans la nuit du 9 au 10 décembre. Un incendie volontaire provoqué, semble-t-il, par une bonbonne de gaz et dont l’explosion visait principalement le distributeur de billet situé à l’intérieur de l’agence. L’agence a été en grande partie détruite, notamment sa devanture, qui a littéralement fondu sous l’effet de la chaleur. […]

This entry was posted in ACAB, Bouffe du riche and tagged , , , . Bookmark the permalink.