Nanterre : la cité Picasso nike les chtars!

Le parisien / samedi 22 novembre 2014

nanterre 21 11 14Hier, la colère grondait chez les policiers de Nanterre. Mercredi soir, un équipage a été victime d’un véritable traquenard, dans le quartier Pablo-Picasso. Vers 22 h 30, une patrouille de police circule dans l’avenue Pablo-Picasso. Le quartier est toujours considéré comme très sensible mais aucun affrontement n’a été à déplorer depuis septembre. Ce calme relatif vole en éclats quand les fonctionnaires décident de contrôler le pilote d’un scooter. Celui-ci se défile et évite les policiers de la brigade spécialisée de terrain (BST) qui le suivent tranquillement à bonne distance. La filature les mène une centaine de mètres plus loin. Là, une vingtaine d’assaillants surgissent des fourrés et des zones d’ombre où ils s’étaient cachés. Ils entourent aussitôt la voiture où se trouvent les trois policiers. Alors que la situation dégénère, un des agresseurs se poste juste devant la voiture et lance un gros pavé. Le pare-brise feuilleté n’explose pas, mais la pierre le transperce. La chef de bord, une jeune femme d’une trentaine d’années assise sur le siège passager, le prend en plein visage. Des renforts sont dépêchés sur place mais le groupe se disperse dans le quartier. Blessée à la face et à la mâchoire, la victime sera évacuée en urgence à l’hôpital Foch, à Suresnes. Le conducteur a quant à lui reçu de minuscules morceaux de verre dans les yeux. Momentanément aveugle, il a été admis à l’Hôtel-Dieu, à Paris, mais il ne devrait avoir aucune séquelle.

« Il s’agit d’un véritable guet-apens, insiste-on au syndicat de police Alliance. Le scooter a attiré la voiture vers le lieu de l’embuscade. On parle beaucoup de chiffres de la délinquance. Il faudrait aussi communiquer ceux des violences contre les policiers. » [on attend avec impatience!]

This entry was posted in ACAB and tagged , , . Bookmark the permalink.