Compiègne (Oise) : et de trois!

Le courrier picard / mercredi 24 septembre 2014

La salle Debussy encore incendiée. Dans le quartier du Clos des Roses à Compiègne, la salle municipale Debussy a de nouveau été prise pour cible. Samedi 20 septembre, c’est la salle Dubillot qui s’embrasait. Qui en veut aux salles communales du Clos des Roses ? En l’espace d’une semaine, trois départs de feu ont été enregistrés dans ce quartier sensible de Compiègne. L’un a complètement ravagé la salle Dubillot, qui abritait plus d’un millier de jouets destinés aux enfants défavorisés. Et dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 h 50 du matin, un nouvel incendie a frappé la salle Claude-Debussy. Le sinistre s’est produit une semaine après une première tentative au cours de laquelle un ou plusieurs individus avaient arraché un volet puis fracturé une porte. Cette fois-ci, les dégâts sont beaucoup plus importants, comme en témoigne l’état de la petite pièce, entièrement noircie par la fumée. Les pompiers sont intervenus après le déclenchement de l’alarme pour ventiler les lieux.

Nicolas Leday, maire-adjoint délégué aux bâtiments communaux, estime les dégâts de la nuit «  à la louche à environ 200 000, 220 000 euros  », alors que les dommages de la semaine dernière se montaient «  à environ 70 000 euros  ». […]

En attendant les conclusions de l’enquête de police, Nicolas Leday annonce «  des mesures de surveillance autour des principaux équipements communaux par une société de gardiennage, qui s’ajoutent aux rondes de la police nationale et municipale, ainsi qu’aux tournées des médiateurs  ».

This entry was posted in Antiélectoral, Gentrification toi-même ! and tagged , . Bookmark the permalink.