Vénissieux (Rhône) : s’attaquer au vivre ensemble et à l’intérêt général

20 minutes / lundi 8 septembre 2014

vénissieuxDans la nuit de dimanche à lundi, l’équipement polyvalent Jeunes Moulin-à-Vent a été détruit par les flammes à Vénissieux. L’incendie pourrait être d’origine criminelle. Selon la maire PCF de la Ville Michel Picard, le départ de feu est visiblement «consécutif à une intrusion dans l’équipement». Et si une enquête a été ouverte par la police pour déterminer l’origine du sinistre, Michèle Picard n’a pas souhaité attendre la fin des investigations pour réagir ce lundi, dans un communiqué. Car depuis quelques semaines, des faits similaires (intrusions, tentatives d‘incendies ou de vols, dégradations…) se sont multipliés, selon la municipalité, dans des écoles, gymnases ou centre technique de la ville.

«Cette nuit, un équipement public est parti en fumée, et sans lui, l’action engagée par la Ville auprès des jeunes est remise en question sur le quartier. S’attaquer à un équipement public, c’est s’attaquer aux enfants, aux sportifs, aux associations, aux usagers qui les fréquentent chaque jour, c’est anéantir tout le travail de ceux qui les animent. Derrière cette violence, il y a des actes quotidiens, pas si innocents, qui s’attaquent au vivre ensemble et à l’intérêt général», déplore Michèle Picard, en appelant à la citoyenneté de tous. Elle a également demandé aux pouvoirs de police et de justice, de faire preuve de la plus grande fermeté face à de tels agissements.

 

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged . Bookmark the permalink.