Lyon/Chambéry/Grenoble/TAV : Attaques solidaires des consulats d’Italie

http://www.lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2014/05/notavLyon2.jpghttp://www.lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2014/05/le-dl.jpghttp://www.lechatnoiremeutier.antifa-net.fr/wp-content/uploads/2014/05/notavGrenoble-1024x576.jpg

Le consulat d’Italie visé par les anti Lyon-Turin

Lyonmag / jeudi 22 mai 2014

La façade a été taguée et de l’huile et du goudron ont été renversés sur le bâtiment du 6e arrondissement de Lyon, 5 rue du Commandant Faurax.

L’inscription « No TAV Liberi » est encore visible ce jeudi midi alors que les dégradations ont été commises la nuit dernière. Cette action a probablement un lien avec le procès d’opposants au projet de TGV entre Lyon et Turin qui se déroule en ce moment en Italie. Les consulats italiens de Grenoble et de Chambéry ont également été la cible des « No TAV ».

A Lyon, une enquête a été ouverte, et les images des caméra de videosurveillance devraient être exploitées pour tenter de retrouver les auteurs de ce tag.

***

CHAMBERY Des tags signés No Tav sur l’ancien consulat italien

Dauphiné libéré / jeudi 22 mai 2014

C’est dans ce bâtiment que les Italiens de Savoie voteront pour les Européennes.

Un acte de vandalisme symbolique sans doute, perpétré la veille de l’ouverture du scrutin européen pour les Italiens de l’étranger. Des tags et déversements de peinture ou de goudron portant la signature “No Tav “-mouvement des opposants au projet ferroviaire Lyon-Turin- tapissent depuis hier les façades de l’ancien consulat d’Italie de Chambéry. Là où les Italiens de Savoie sont invités à voter vendredi et samedi pour leurs candidats italiens.

***

Grenoble : les « No Tav » taguent le consulat d’Italie

Dauphiné libéré / jeudi 22 mai 2014

La façade du consulat d’Italie à Grenoble, situé 15 cours Jean-Jaurès, a été taguée et aspergée de peinture dans la nuit de mercredi à jeudi. Les inscriptions apposées sur la porte demandent la libération de plusieurs activistes du mouvement dit des « No Tav », ces opposants à la construction de la ligne ferroviaire Lyon-Turin. Ces quatre personnes sont actuellement détenues en Italie pour avoir participé, il y a un an, à l’attaque d’un chantier de la ligne TGV et doivent être jugées aujourd’hui.

 [in italiano]

This entry was posted in Solidarité and tagged , , , . Bookmark the permalink.