Wittenheim (Alsace) : Le maire dégagé, le véhicule de son adjoint attaqué

dna.fr / vendredi 14 mars 2014

En campagne dans le quartier sensible du Markstein, le maire de Wittenheim Antoine Homé (PS) a été pris à partie vendredi. La voiture de l’un de ses adjoints a été vandalisée.

Les faits se sont déroulés en début d’après-midi. Le maire sortant, Antoine Homé, accompagné de deux conseillers municipaux et de deux adjoints, faisait campagne dans le quartier du Markstein. Sur le parking, la discussion a été engagée avec un groupe de jeunes. Mais celle-ci a dégénéré, en raison affirme Antoine Homé de l’attitude agressive « de plusieurs personnes proches ou membres d’une autre liste » parmi un groupe.

L’un d’eux leur a notamment indiqué qu’ils n’avaient « rien à faire ici ». L’équipe du maire sortant affirme être restée calme. En quittant la zone peu après, l’un des adjoints a ensuite retrouvé son véhicule garé dans le quartier vandalisé. Les pare-brise ont été brisés et des injures à l’encontre du maire gravées sur la carrosserie.

Des faits « particulièrement graves » pour le maire sortant de Wittenheim qui a déposé plainte pour outrage à personne dépositaire de l’autorité publique.

Une autre plainte a été déposée pour dégradations par l’adjoint Francis Knecht-Walker.

« Nous continuerons à faire campagne. Il n’y a pas de zone de non droit. Nous ne céderons devant aucune pression », a indiqué vendredi soir Antoine Homé qui précise que le préfet du Haut-Rhin l’appelé « pour m’exprimer son soutien »… dans cette affaire. Patrick Pichenel, chef de file d’une des deux listes concurrentes, a condamné les faits sur le réseau social Facebook et également témoigné de sa solidarité au candidat maire en campagne.

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , , . Bookmark the permalink.