Haute-Garonne : Tags antifa sur la mairie et des propriétés privées

La Dépêche / vendredi 7 mars 2014

La façade de la mairie d'Arlos entièrement taguée. / Photo DDM

Stupéfaction sur le canton . Dans la nuit de lundi à mardi, des actes de vandalisme ont été commis à Arlos et Saint-Béat. Mardi matin, Catherine Ribis, maire d’Arlos, a eu la fâcheuse surprise de découvrir la mairie couverte d’inscriptions faisant des allusions au FN.

Quatre plaintes déposées

Aussitôt alertés, les gendarmes se sont rendus sur place pour constater les faits. À Saint-Béat, trois autres habitations, situées aux extrémités du village, ont été visées. Leurs propriétaires, ont la réputation d’être des gens tranquilles et sans histoire qui n’affichent en aucune manière toute appartenance politique. Tout comme le maire d’Arlos, ils ne comprennent pas cet acte.

Quatre plaintes ont été déposées à la gendarmerie qui diligente une enquête préliminaire et recherche un possible lien entre ces quatre dégradations et la motivation réelle du ou des «tagueurs.»

En attendant que la lumière soit faite sur cette affaire, Catherine Ribis a fait appel à une entreprise privée pour la remise en état des locaux. Les trois habitants de Saint-Béat devront eux aussi procéder à l’effacement des inscriptions.

This entry was posted in Antiélectoral, Antifa and tagged , , , . Bookmark the permalink.