Bellerive-sur-Allier (Auvergne) : Des policiers blessés par des jets de boîtes de conserve

La Montagne / dimanche 2 mars 2014

Trois jeunes ont été condamnés de huit à douze mois de prison pour rébellion et outrages: ils ont blessé dans un supermarché de l’Allier des policiers en leur jetant des boîtes de conserve. Trois frères ont été jugés par le tribunal de Cusset pour menaces de mort et violences envers des policiers et vigiles d’un hypermarché de Bellerive.

Les motifs de cette altercation restent flous. Le 14 mai, ces trois frères de 22, 25 et 29 ans vont acheter de la viande. « Mais pourquoi ça a dégénéré?? », demande le juge. « Ce n’est pas nous qui avons commencé?! », lance le cadet de la fratrie. Toujours est-il que le trio veut s’expliquer avec le directeur. Le ton monte. La police est appelée et lorsque les agents veulent s’assurer que le cadet ne porte pas une arme, celui-ci se rebelle. Le benjamin s’empare illico d’un lot de trois boîtes de conserve et le jette sur les policiers. Un est blessé à l’arcade sourcilière, un autre à la nuque.

« Une boîte de conserve, ça fait mal, très mal. Ça peut tuer aussi. C’est un peu lâche de la lancer à la nuque, par-derrière », remarque le juge. [un juge qui parle de lâcheté ?]

Comme le ton monte, le directeur appelle la police. Lorsque les agents veulent faire une palpation de sécurité au cadet, ce dernier s’excite et se rebelle. Les policiers le plaquent au sol. Ce qui ne plaît pas au benjamin qui s’empare d’un lot de trois boîtes de conserve et le jette sur les policiers. Malgré leur jeune âge, les trois frères ont déjà été condamnés pour des affaires de vol et de violence.

L’aîné, poursuivi pour menaces de mort, écope de huit mois de prison. Même peine pour le cadet pour rébellion et outrages. Le benjamin écope, lui, d’un an de prison et d’une interdiction de séjour de trois ans dans l’hypermarché où se sont déroulés les faits.

This entry was posted in ACAB and tagged , . Bookmark the permalink.